Eclipses – 2019

Croisant recherche iconographique et exploration du site des laboratoires Eclair, j’ai collecté des matériaux visuels riches et variés : cartes postales anciennes, vues aériennes, bobines de films abandonnées, morceaux de pellicules dégradées chimiquement… Ces images-objets ont inspiré un ensemble de photomontages offrant une relecture en ordre dispersé de l’histoire urbaine d’Epinay-sur-Seine. Les photographies des laboratoires mettent en scène l’effacement d’un patrimoine culturel et industriel alors que les extraits de films et les images tests utilisées par les laborantins viennent animer les vues de l’urbanisme d’après-guerre.

Ce travail sur les traces de la production cinématographique d’Eclair compose une cartographie sensible par la multiplication des focales et des points de vue sur le territoire.

Ce projet a été développé en réponse à la commande de l’agence Manifesto.